La vidéo, un incontournable sur les réseaux sociaux ?

Incontestablement OUI ! La vidéo est un incontournable sur les réseaux sociaux.

Pour refaire un peu d’histoire, en février 2005, YouTube était créé. À peine un an et demi plus tard, Google rachetait le service de stockage de vidéos en ligne 1,5 milliards de dollars. 11 ans plus tard, YouTube c’est :

  • 2 milliards d’utilisateurs sur le réseau social chaque mois
  • Plus de 80 000 vidéos sont vues en une seconde sur YouTube
  • Plus de 1 milliard d’heures de vidéos visionnées sur YouTube par les internautes à travers le monde chaque jour
  • Plusieurs milliards de vues par jour
  • Plus de 70% des vidéos YouTube sont vues sur mobile
  • 37% du trafic mondial sur mobile se fait sur YouTube, devant Facebook (8,4%) et Snapchat (8,3%)
  • 720 000 heures de vidéos sont ajoutées sur YouTube par jour

On va arrêter là sur les chiffres tant ils sont vertigineux et démontrent que ce n’est plus une tendance, mais un axe à part entière. Et nous n’ajoutons pas les chiffres de Facebook à la longue liste. 🙂

La vidéo : Un contenu favorisant l’engagement et l’achat

Grâce aux avancées technologiques (smartphones, réseau téléphonique haut débit, lecteur vidéo plus fiable, etc.) la vidéo est devenue beaucoup plus accessible. Plus besoin d’attendre de se trouver devant son PC pour les regarder, chacun d’entre nous peut les visionner en mobilité.

La vidéo est un contenu très puissant. Il est attractif, divertissant et surtout engageant ! Une vidéo augmenterait les chances d’engagement par 10 et la passage à l’acte par 1,6. Lorsque l’on voit la manne financière que représente YouTube, les Youtubeurs, le placement de produit et les publicités liées, on le comprend assez aisément. La vidéo est un incontournable sur les réseaux sociaux

La bataille sur les réseaux sociaux autour de la vidéo

Une étude de Quintly démontre que les posts Facebook que les posts avec une vidéo suscitent 65% d’interactions en plus qu’une image et en constante croissance. En comparaison, les posts avec un lien de leur côté génèrent 72% moins d’interactions. En effet, les autres typologies de contenus (photos, articles, etc. ) voient leur engagement baisser régulièrement.

Facebook investit massivement sur la vidéo

Toutefois, cela est à relativiser puisque les vidéos sont beaucoup plus mises en avant par Facebook que les autres types de contenus. Mieux, Facebook paie maintenant directement les médias et personnalités pour qu’elles créent du contenu Live spécifique à Facebook et les relais sur leurs comptes.

Voici quelques exemples de montant des contrats passés par Facebook :

Source: The Wall Street Journal, 22.06.2016

Modèle de réussite sur le marché digital, ces médias portent une solide réputation. Ils sont capables de produire à grande échelle et leurs contenus sont lus dans le monde entier.

Comme vous vous en doutez, Facebook n’investit pas d’argent dans ces médias à titre gracieux.
Son objectif : faire en sorte que les personnes s’engagent plus et restent le plus longtemps sur le réseau social. Cela permet à Facebook de cibler encore plus ses publicités.

Et les autres réseaux sociaux ?

La vidéo est devenue stratégique pour les réseaux sociaux. Récemment, chaque réseau social majeur a apporté son lot d’innovations en matière de vidéos :

  • Instagram a passé la durée des vidéos de 15 secondes à 60 secondes maximum (mars 2016). La plateforme a également implémenté une fonctionnalité de suggestion de vidéos, se matérialisant comme un explorateur de vidéos recommandées selon l’interaction des abonnés, des personnes que vous suivez ou des vidéos populaires sur Instagram à l’instant, notamment lié à des événements d’ampleur.
  • Twitter et ses différentes plateformes liées à la vidéo comme Vine (racheté par Twitter en 2012) dont le principe est de capturer des vidéos de 6 secondes tournant en boucle ou Périscope (racheté par Twitter en 2015 pour un montant estimé entre 50 et 100 millions de $ !) cherchent à capitaliser sur l’importance de ces contenus. Cependant, comme la maison mère, il est difficile de trouver un modèle de revenu fiable et viable. En février 2016, Twitter facilite l’intégration des GIFs (technologie datant de 1987, on l’oublie souvent) afin de favoriser l’engagement (réponses, retweet, citation de tweet etc.)

La bataille fait donc rage autour des contenus vidéos afin de continuer à garder un taux d’engagement élevé, une croissance du nombre d’utilisateurs constante, mais surtout, une monétisation et un ciblage des publicités toujours plus précis. La vidéo est un incontournable sur les réseaux sociaux.

Importance d’une expérience multi-canal

Dans un précédent article, nous vous parlions de l’importance d’offrir une expérience multi-canal et de combiner une stratégie vidéo sur les réseaux sociaux avec celle de vos médias en propre, notamment votre site internet.

En effet, ces plateformes restent des réseaux sociaux dont l’objectif principal est de générer de l’engagement et capter les utilisateurs le plus longtemps possible sur LEURS plateformes. Une fois cet état de conscience en tête, elles restent un endroit génial pour adresser votre audience cible que vous pourrez ensuite rediriger vers vos supports de communication et notamment votre site internet.

Faire appel à une plateforme de gestion des vidéos professionnelle comme Streamfizz prendra tout son sens. En effet, toutes les vidéos que allez intégrer sur votre site n’auront pas d’impact sur le temps de chargement de vos pages, vous n’aurez pas de suggestions de vidéos non maîtriser (seulement celle que vous aurez décidée), un player à vos couleurs et votre identité, pas redirection extérieur pour faire sortir votre trafic en dehors de votre site… La liste est encore longue !

Justement… On en parle ? –> Contactez-nous pour une démo.