Quels sont les meilleurs endroits pour utiliser et partager des vidéos ?

En matière de distribution et diffusion vidéo, il existe une multitude d’options : les intégrer à des sites web, les envoyer par mail, les partager sur les canaux sociaux, etc.

Vous avez une stratégie, vous avez fait des vidéos, et maintenant ?

Si vous ne publiez pas votre contenu vidéo là où votre marché existe déjà, ou si vous ne leur facilitez pas la tâche, ils ne le verront pas.

En général, plus vous partagez vos vidéos, mieux c’est. Cependant, il ne sert à rien de diffuser vos vidéos dans des endroits que vos clients potentiels ou vos collaborateurs ne visiteront jamais. Soyez stratégique et sélectif , et mesurez toujours vos résultats. Et, une fois que vous avez déterminé ce qui fonctionne, n’oubliez pas de l’inclure dans votre stratégie de diffusion vidéo.

La distribution de vos vidéos est beaucoup plus facile si vous êtes organisé en premier. Placez tous les vidéos de votre équipe dans une bibliothèque de vidéos et organisez-les autour de sujets importants pour votre entreprise, comme des catégories ou tags reflétant votre activité ou vos services. De cette façon, vous pourrez trouver une vidéo pertinente à lancer sur chaque canal vidéo.

Voici quelques-uns des meilleurs endroits pour laisser vos actifs vidéo vivre et s’épanouir.

Diffusion des vidéos en ligne : les canaux les plus importants

Site internet

Il est de notoriété publique que les acheteurs effectuent eux-mêmes près de 70% du processus d’achat avant même de s’entretenir avec le service commercial. Il est donc plus important que jamais d’offrir les informations que les gens veulent voir, tels que des visites guidées de produits, sur votre site internet. Vous devez diriger les visiteurs, même s’ils pensent qu’ils se dirigent eux-mêmes.

L’incorporation de vidéos sur votre site web contribue à améliorer le classement de votre site sur les pages de résultats des moteurs de recherche simplement en raison de son contenu vidéo. Mais cela augmente également le temps que les utilisateurs passent sur une page (durée des sessions), facteur important dans l’optimisation des moteurs de recherche (SEO).

Cela signifie que si vos spectateurs cliquent et regardent une vidéo de deux minutes, elles finiront pas rendre le contenu de votre site plus adhérent ou accrocheur, et donc plus susceptible de s’afficher dans les résultats de recherche Google, Bing, ou Yahoo!

Vous pouvez intégrer des vidéos sur des pages pertinentes, telles que votre page d’accueil, une section produits, dans les éléments de tarification et un canal d’assistance ou documentation utilisateur. Votre propre site constitue une destination particulièrement intéressante pour les contenus persistants qui resteront précis, informatifs et attrayants au fil du temps (ce qui signifie des mises à jour et des modifications moins fréquentes pour vous).

En fonction du volume de contenu vidéo produit par vos équipes (et de son objectif), vous pouvez également envisager de créer une bibliothèque vidéo.

La bibliothèque vidéo vous permet de conserver tout votre contenu vidéo en ligne, au même endroit, et de fournir une destination où les visiteurs peuvent explorer vos vidéos sans se perdre dans un vortex rempli de vidéos de chats, comme ils pourraient le faire sur une plateforme de partage de vidéos populaire (Comme YouTube).

Une bibliothèque vidéo dédiée peut également faire des merveilles pour la stratégie de recherche de votre marque. Vous pouvez faire en sorte que chacune de vos vidéos apparaisse dans les moteurs de recherche sous forme de pages web individuelles et, si vous optimisez correctement chaque élément (en ajoutant des éléments tels que des descriptions détaillées et des tags), vous pouvez augmenter vos chances de figurer dans les résultats de recherche des rubriques vidéo.

Utilisation d’une bibliothèque vidéo

Les bibliothèques vidéo sont utiles pour bien d’autres métiers et services que le marketing : les équipes de vente, le service client ou support, les ressources humaines et la communication interne peuvent tous trouver des usages pertinents.

Certaines options populaires incluent :

  • Stockage de vidéo
  • Offrir un portail d’aide et d’auto-assistance vidéo aux clients
  • Création d’une bibliothèque de ressources pour les collaborateurs
  • Verrouillage des vidéos sensible et visionnable uniquement en interne

Landing page (ou pages d’atterrissage)

Si vous exécutez des campagnes marketing, vous avez probablement déjà des landing page. Et, qu’ils fassent partie de votre propre site web ou hébergés sur une plateforme distincte, du contenu vidéo peut l’améliorer.

En plus d’engager les visiteurs, l’intégration de vidéos sur vos pages d’atterrissage peut contribuer à augmenter le taux de conversion de 80%.

Mais comment fait-on ça ? Tout d’abord, assurez-vous que la vidéo est pertinente. Dans de nombreux cas, vous souhaiterez créer une vidéo spécifiquement pour cette page, car rien ne nuit plus au taux de clics, que d’attendre une chose spécifique à la page et obtenir finalement un contenu générique. Ensuite, assurez-vous qu’il s’agit de l’attraction principale et qu’elle n’est pas entourée de texte ou de graphiques excessifs. Enfin, assurez-vous que votre vidéo pousse les internautes à prendre les mesures souhaitées par votre page de destination. Après tout, c’est le but.

Il existe de nombreuses possibilités pour utiliser la vidéo sur des pages de destination. Voici quelques-uns de nos trucs et astuces préférés :

  • Placer la vidéo en haut de la page
  • Être bref
  • Choisir une vignette attrayante
  • Expérimentez les miniatures en GIF
  • Utilisez une taille appropriée. Des fois, la vidéo doit sauter aux yeux, et d’autres fois, être plus discrète et s’insérer dans l’expérience globale

Email

Le marketing vidéo par email gagne en popularité en tant que moyen efficace de faire participer les destinataires et de générer des clics.

L’utilisation du mot “vidéo” dans une ligne d’objet d’un courrier électronique augmente les taux d’ouverture de données de 19%, de 65% le nombre de cliques et réduit de 26% le nombre de désinscriptions selon Syndacast via SEMRush. Et ce n’est que la ligne d’objet.

Toujours via SEMRush, l’inclusion d’une vidéo dans le corps même d’un email peut augmenter le taux de clics de 200 à 300%. Et les expéditeurs d’emails automatisés ont diminué de 75% les désabonnements lorsqu’ils ont incorporé des vidéos dans leurs emails, selon Eloqua.

Faut-il en dire plus ? Cette augmentation stupéfiante de l’engagement rend l’inclusion de vidéos dans un courrier électronique une évidence. Vos campagnes marketing et nurturing par email ne sont pas les seuls endroits où la vidéo a cet effet.

Multipliez ce chiffre par le nombre d’employés de votre organisation et… pensez simplement aux biens immobilisés de valeur qui existent dans les signatures de courrier électronique de votre équipe!

Il existe de nombreuses possibilités pour utiliser la vidéo dans les emails. Voici quelques-uns de nos trucs et astuces préférés :

  • Intégrez une vignette dans l’email. Pour plus d’intérêt, essayez d’utiliser une vignette GIF en boucle
  • Si vous redirigez les internautes vers une page de destination, envisagez de mettre la lecture en automatique pour réduire le nombre de clics nécessaires.
  • Visez entre 30 et 90 secondes pour les premiers contacts et des formats plus longs (de 1 à 30 minutes) plus votre la conversion de votre prospect est proche
  • Tirez parti des appels à l’action (CTA) pour encourager le passage à une interaction, contenu supplémentaire, partage sur les réseaux sociaux, ou remplissage d’un formulaire.
  • Utilisez une plateforme de marketing automation pour suivre et mesurer les performances de vos emails avec vidéo.

Blog

Les vidéos aident les blogs pour toutes les raisons pour lesquelles elles aident les sites web : elles sont attrayantes, elles sont plus faciles à consommer que des pages et des pages de texte et, si vos vidéos sont utiles, les gens les attendent avec impatience.

Si vous utilisez votre blog pour générer des leads, les prospects peuvent même y attendre des vidéos. 96% des spectateurs recherchent des vidéos tout en prenant des décisions d’achat. De plus, les internautes à plus consommer ou acheter selon Hub Institute.

N’oubliez pas que les moteurs de recherche tels que Google ne peuvent pas comprendre ce qui se passe dans votre vidéo. Donc, si vous voulez que vos messages apparaissent dans les recherches, vous devez ajouter des descriptions. Vous pouvez également envisager de répéter les phrases clés de votre vidéo dans le texte pour vous assurer qu’elles sont indexées.

Autres canaux intéressants

Vous voudrez peut-être envisager de diffuser vos vidéos dans ce type d’emplacement également :

  • Actifs commerciaux : Réutilisez le contenu vidéo pertinent, tel que des webinaires événements, produit ou vidéos de démonstration.
  • Communiqués de presse : pour que vos vidéos soient incluses dans des articles en ligne.
  • Blog de partenaires : Contactez vos partenaires de votre secteur d’activité et demandez-leur s’ils diffuseront vos vidéos sur leurs blogs.
  • Publicité vidéo : la vidéo est une option puissante pour les annonces sociales payantes, les publicités vidéo au sein des annonces Google et les autres moyens publicitaires.

Diffusion de vidéos sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont des canaux incroyablement populaires pour la diffusion de vidéo. Et bien que YouTube soit probablement la première chose qui vous vienne à l’esprit, ne sous-estimez pas le pouvoir des autres canaux vidéo tels que Facebook, LinkedIn, Instagram et Twitter.

N’oubliez pas d’adapter votre contenu à chaque réseau social. Bien qu’il semble que dans l’ensemble, les utilisateurs des réseaux sociaux préfèrent les vidéos divertissantes, amusantes, informatives ou éducatives (selon Hubspot, chacune d’entre elles a ses particularités et les spectateurs de chaque plateforme y sont pour des raisons légèrement différentes.

YouTube

YouTube est l’un des premiers endroits où vous souhaitez télécharger votre contenu vidéo. Le site web de partage de vidéos compte 2 milliards d’utilisateurs, soit un public potentiel si important qu’il est impossible de l’ignorer.

Mais bien que ce soit un excellent moyen de recherche, YouTube n’est pas une stratégie vidéo complète, car l’ensemble de la plateforme est conçue pour que les gens se perdent en regardant les vidéos recommandées par d’autres personnes (le fameux vortex vidéo des chats est réel).

Votre objectif devrait être d’utiliser votre chaîne YouTube pour attirer l’attention et ramener les internautes à votre site internet. Une fois là-bas, ils peuvent consommer davantage de contenu de votre marque sans distraction. En prime, une fois sur votre site web, vous serez en mesure de suivre leur comportement avec les données d’engagement vidéo.

Veillez à ne pas cannibaliser vos propres efforts d’optimisation des moteurs de recherche lors de la mise en ligne sur YouTube.

L’utilisation du même contenu à deux endroits différents peut nuire au référencement dans les deux endroits. Pensez à modifier légèrement le titre et la description afin qu’ils ne correspondent pas parfaitement à la vidéo diffusée sur votre site internet.

Facebook

Rien qu’en chiffres, Facebook pourrait être considéré comme un réseau social vidéo concurrent de YouTube. Toujours selon Hubspot, sur 2 milliards d’utilisateurs, presque tous regardent des vidéos, pour un total de 8 milliards de vies moyennes par jour.

Contrairement à YouTube, où chaque message est une vidéo, les vidéos sur Facebook rivalisent avec des messages qui sont du texte et des images, ce qui contraste fortement. Si quelqu’un apparaît dans votre vidéo, n’oubliez pas le taguer.

Environ 95% des visites sur Facebook ont lieu sur des appareils mobiles. Par conséquent, jouer avec différentes orientations vidéo, tells que carré et vertical, pourrait avoir un impact majeur sur les performances.

Attention, 85% des vidéos visionnées sur Facebook sont visionnées sans son. Donc, si votre vidéo contient des dialogues, assurez-vous qu’elle contient des sous-titres.

Facebook fournit des conseils pour réaliser des vidéos qui fonctionnent bien sur le réseau social :

  • Rendez votre marque facile à identifier dès le départ en utilisant des couleurs, des thèmes et des images qui permettent de la mettre en avant
  • Prévue pour une lecture sans son
  • Assurez-vous que le format et le récit fonctionnent sur un petit écran
  • Testez et expérimentez continuellement pour savoir ce qui fonctionne

LinkedIn

Bien qu’il ait toujours été possible de partager des liens vidéo sur LinkedIn, la plateforme a vraiment adopté la vidéo ces dernières années, facilitant ainsi son enregistrement et son partage. Vous pouvez télécharger des vidéos depuis votre navigateur ou enregistrer des vidéos via l’application mobile de LinkedIn.

Les utilisateurs de LinkedIn aiment la vidéo. Ils les partagent 20 fois plus que tout autre type de contenu, selon le responsable des produits vidéo LinkedIn. La plateforme a également lancé LinkedIn Live, une option de diffusion en direct, pour atteindre les utilisateurs au début 2019. Ceux qui l’utilisent pour diffuser du contenu en direct ont constaté 7 fois plus de réactions et 24 fois plus de commentaires que le contenu vidéo standard.

Étant donné que LinkedIn met l’accent sur le réseautage professionnel, il est vous concentrer sur votre domaine d’expertise lors de la captation et la diffusion sur la plateforme. Si vous écrivez un contenu plus long sur LinkedIn, envisagez d’intégrer une vidéo pour garder les lecteurs intéressés. En fonction de vos objectifs, vous pouvez également envisager les publicités vidéo LinkedIn.

Si des personnes apparaissent dans votre vidéo, par exemple une personne interrogée, veillez à les marquer dans votre message. Et assurez-vous d’ajouter des #hashtags de sujet, un ajout récent à LinkedIn, qui peuvent vous donner une plus grande portée. Comme Facebook, de nombreux utilisateurs de LinkedIn préfèrent la lecture silencieuse : 80% des utilisateurs de LinkedIn regardent la vidéo avec le son désactivé et la vidéo conçue pour une lecture silencieuse a 70% plus de chances d’être visionnée de bout en bout.

LinkedIn fournit des conseils pour partager des vidéos qui fonctionnent bien sur le réseau social :

  • Essayez d’engager votre public dans les 10 premières secondes
  • Concentrez-vous sur la narration visuelle en exploitant les graphiques, les personnes et le texte
  • Optimiser la vidéo pour une visualisation silencieuse
  • Inclure des sous-titres ou des légendes
  • Visez moins de 30 secondes pour des vidéos de notoriété
  • Testez une vidéo plus longue pour les objectifs de génération de contacts
  • 76% des spectateurs sont plus susceptibles de regarder une vidéo un peu plus humoristique, alors n’ayez pas peur d’être drôle
  • Adaptez votre titre à votre public cible : 86% des utilisateurs de LinkedIn déclarent être susceptibles de regarder une vidéo si elle est pertinente pour leur travail, tandis que 75% déclarent qu’ils se soucient de savoir si elle fait référence à leur secteur d’activité

Instagram

Peut-être le plus visuel de tous les réseaux sociaux, Instagram est depuis longtemps un lieu de prédilection pour la vidéo. Maintenant, avec 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois, il est presque impossible pour les spécialistes du marketing de l’ignorer.

Bien que la durée maximale des vidéos publiées dans les flux soit de 60 secondes, les utilisateurs et les marques se sont montrés créatifs avec le média, publiant souvent des vidéos promotionnelles qui ramènent les internautes à leur site. Et la vidéo sur Instagram croît plus rapidement que tout autre type de contenu – au moins 80% d’une année à l’autre, selon le réseau social.

Instagram a également publié différents formats et options vidéo. Les utilisateurs peuvent publier des vidéos sur des histoires en voie de disparition. Il existe désormais IGTV, une nouvelle maison pour la vidéo verticale longue durée qui permet des vidéos d’une heure.

Les vidéos sont lues automatiquement lorsque les utilisateurs les survolent, bien qu’au début, elles soient silencieuses. Une fois que l’utilisateur a activé le son d’un clip vidéo, celui-ci reste activé jusqu’à ce qu’il le désactive ou quitte l’application.

En raison de ces paramètres, nous vous recommandons de ne pas inclure de clé audio pour faciliter la compréhension de l’utilisateur au début de la vidéo. Utilisez des éléments visuels attrayants pour encourager les utilisateurs à taper du son, mais ne vous y attendez pas.

Twitter

Ne laissez pas le nombre d’utilisateurs de Twitter – inférieur à la plupart (326 millions) – vous décourager : c’est un réseau social florissant et un lieu important où trouver votre public potentiel. Dans certains cercles d’affaires de niche, certaines personnes envoient un tweet plus de 5 fois par jour.

Avec 93% des interactions Twitter sur mobile, c’est un excellent endroit pour atteindre les gens où qu’ils soient, en un instant.

Il existe plusieurs options pour obtenir vos vidéos sur Twitter : enregistrez-les à partir de l’application, téléchargez-les ou lancez-vous avec une fonctionnalité de Twitter appelée Periscope, où il faut s’attendre à des problèmes de finition pour l’instant. C’est un contenu plus authentique, une pub improvisée de manière impromptue et de la créativité assez déconcertante, qui rendra ce contenu intéressant.

Bien que vous ne puissiez pas parquer des personnes dans les vidéos, vous pouvez les marquer dans le Tweet. Tirez pleinement parti de ceux-ci et des #hashtags pour apparaître dans les flux des abonnés des personnes figurant dans votre vidéo.

  • Accrocher les spectateurs tout de suite : les choses se passent vite sur Twitter. Vous devrez attirer leur attention dans la première ou les deux premières secondes.
  • Découpez des vidéos en petits morceaux : la durée d’attention sur Twitter est généralement inférieure. N’ayez pas peur de poster le même contenu plusieurs fois.
  • Réutiliser le contenu existant : Twitter est un excellent endroit pour lire des vidéos de présentation pour un contenu plus long.

Conclusion

Publier et diffuser vos vidéos via des canaux numériques et sociaux est un excellent moyen d’en faire la promotion ou plus simplement de faire en sorte que les internautes voient votre contenu.